logo
   
"Parce qu’il n’y a pas qu’une seule psychologie,
mais autant qu'il y a d'individus…"
contact v3
 

Les bilans


 

5

 

 

L'évaluation psychologique constitue l'un des domaines de prédilection du psychologue.

Elle repose sur une méthodologie rigoureuse utilisant classiquement trois grandes familles d'outils : les tests d'efficience intellectuelle, les tests neuropsychologiques et les tests de personnalité.

 

  • Les tests d'efficience visent à cerner les aptitudes d'une personne par l'évaluation de son fonctionnement intellectuel et cognitif. Ces tests se présentent sous la forme d'épreuves mesurant le rendement d'une personne à des tests de mémoire, de raisonnement, d'attention, de vitesse de traitement de l'information, etc. Certains outils permettent d'établir un quotient intellectuel ou QI.

 

  • Les tests neuropsychologiques explorent des fonctionnements cognitifs de manière ciblée. Ils permettent de déceler les éventuelles anomalies afin d’apporter les aides nécessaires en s’appuyant sur ses compétences.

  • Les tests de personnalité permettent d'explorer les caractéristiques non cognitives relativement stables et générales de la manière d'être et de réagir d'une personne : émotions, motivations, valeurs, croyances, styles de conduites et attitudes, mécanismes de défense, etc. Ces outils existent sous la forme de questionnaires d'autoévaluation et de tests projectifs.
 
Quand et pourquoi pratiquer un bilan?

 

Le bilan n'est pas une fin en soi. La finalité n'est pas dans la mesure, mais dans l'usage qui sera fait de cette mesure.

 

  • Pour les enfants et les adolescents, les indications les plus fréquentes sont une baisse inexpliquée des résultats scolaires ou un changement de comportement soudain. La demande émane alors le plus souvent de l'enseignant ou de la famille du jeune concerné, pour déterminer ses difficultés et la façon d'y remédier. Dans le cadre d'un questionnement personnel quant à sa propre identité, un adolescent peut parfois lui-même faire la démarche d'explorer avec un psychologue ses habiletés intellectuelles et le fonctionnement de sa personnalité. 

 

  • Chez l'adulte, le bilan psychologique permet d'explorer différentes facettes cognitives et déceler d'éventuels troubles d'attention, de mémoire, de concentration ou des difficultés pouvant être liées, au manque de confiance en soi ou à la précocité ;

Le repérage des points forts et des points faibles d'une personnalité peut contribuer au développement de ses potentiels et, par exemple, appuyer une démarche d'actualisation d'un projet professionnel.

Le bilan peut aiguiser la compréhension des troubles en fournissant un éclairage sur la nature des difficultés rencontrées (difficultés d'adaptation professionnelle, souffrance morale, troubles du comportement, troubles relationnels...).

Le bilan psychologique peut être appliqué dans des contextes variés : développement personnel, psychothérapie, psychologie de la santé, orientation scolaire ou professionnelle, recrutement, etc.

images3

 
 
Une méthodologie rigoureuse

 

Le bilan fait appel à des outils psychométriques et ou neuropsychologiques rigoureux, c'est-à-dire des tests standardisés et validés scientifiquement dont seuls les psychologues (ou des personnes spécifiquement formées) sont autorisés à faire usage.

Déroulement :

L'entretien préliminaire vise à apprécier la demande et à explorer le vécu actuel du sujet.

• La passation de tests : le nombre et la durée varient en fonction du type de bilan (de 1 à 3 h).   

• L'entretien de restitution permet de discuter ensemble des résultats du ou des tests.

Je vous remets un compte-rendu écrit que vous pourrez conserver.

les blians3